12/03/2013

Refus de la CPAM de renouveler le financement d'un fauteuil électrique

 

En décembre 2012 je recevais un rejet de la CPAM en 1° instance de ma demande de prise en charge pour l'achat d'un fauteuil roulant électrique. Auparavant j'avais eu la visite d'un médecin de la CPAM et d'un ergothérapeute à mon domicile. Au cours de cet entretien, ils ont pris des notes et notamment la description de ma pathologie faite par mon médecin spécialiste. J'avais également passé une visite d'agrément obligatoire dans un hôpital ou un centre de rééducation qui avait attesté de mon aptitude à conduire un fauteuil électrique. Il est à noter qu'un quinzaine d'années auparavant j'avais déjà bénéficié d'un fauteuil électrique. Donc il s'agit là d'un renouvellement et non d'une première demande. J'ai ainsi fait une demande de recours amiable dans le délai légal de deux mois avec la possibilité de joindre plus tard d'autres documents justificatifs.Pour le moment j'attends la réponse.

05/03/2013

Comment être informé sur les lois concernant le handicap ?

 

 

 « Bonjour, votre blog donne des informations sur des cas concrets et c’est souvent intéressant, mais où peut-on s’adresser pour avoir des informations pratiques sur toutes les lois sur le handicap, sans avoir à consulter un site juridique qui utilise des phrases et expressions souvent difficiles à comprendre ? »

 

13/11/2012

Je dois payer mon assistante de vie 10 jours avant de recevoir l'aide financière !

Vendredi 9 novembre, j’ai fait les paies des auxiliaires de vie.
j’ai regardé avec ma mère combien la MDPH me versait : à savoir la somme de 2485,46 euros. Or, je verse aux auxiliaires et au service mandataire la somme de 2597,57 euros. Je suis chaque mois en déficit de 112,11 euros.
Comme je suis toujours à découvert de cette somme, la banquière m’a quasiment ordonné de faire la paie des auxiliaires qu’après réception de la somme de la MDPH, ce que je ne PEUX pas faire. En effet, les auxiliaires refuseraient de venir travailler si leur paie était virée après le 10 du mois.
Aussi, à la suite de cela, je suis allé avec l’assistante sociale de la MDR au rdv fixé entre la banquière et moi. Lors de cet entretien, la banquière m’a proposé d’augmenter l’autorisation de découvert à 2400 Euros. Au départ, j’ai accepté et signé la nouvelle autorisation. J’en ai parlé à ma mère qui m’a fortement déconseillé cela car ça m’ajouterait des agios (18% mensuels) ce qui me maintiendrait encore plus la tete sous l’eau !!
Grâce aux 6 jours de rétractation, j’ai pu annuler cette autorisation de découvert.
J’ai appelé mon père pour lui expliquer la situation et pour lui demander de l’aide, s’il pouvait m’adresser 2000 Euros, ce qu’il a fait tout de suite. Ma mère m’a fait un versement de 500 euros, soit les 2500 euros nécessaires pour pouvoir payer les auxiliaires en attendant le 20 du mois que la somme me soit versée.
Je suis très gêné que mes parents soient obligés de m’aider financièrement pour une chose que le Conseil général devrait prendre en charge !
Aussi, j’ai entrepris une démarche auprès de la MDPH pour que la somme de 2485 euros soit versée avant le 10 du mois : cela règlerait tous les problèmes…
Et je demande l’appui de l’APF pour me soutenir dans cette démarche….