24/07/2014

La CPAM rend très difficile le remboursement des frais de transports !

"Ma fille en situation de handicap moteur et cognitif a de nombreuses rééducations depuis toute petite et nous, ses parents,avons toujours assumé ses transports avec notre véhicule personnel, sans demande de remboursements !

Depuis qu'elle est adulte nous continuons sur 3 rééducations mais nous en demandons le remboursement (0,32 € par km !). Jusqu'à présent, malgré de longs délais on les avait. Dernièrement, environ 2 mois après le dépôt du dossier, j'ai eu un retour me demandant de faire préciser en détails par le médecin prescripteur les noms et adresses des professionnels de santé. Il faut savoir que tout est noté en détails dans les feuilles spéciales d'état de frais et que les envois précédents étaient identiques.

Il a donc fallu que je retourne chez le médecin de ma fille qui, en colère, m'a fait payer la visite.

Ma fille aurait bien dû utiliser des transports sanitaires qui auraient coûté bien plus chers à la CPAM !

Commentaires

A plusieurs reprises, j'ai eu moi-même des problèmes de remboursement de frais de transports médicaux par la CPAM :
- j'ai suivi quelque temps un traitement nécessitant une hospitalisation d'une nuit. Pour le remboursement, je joins aux documents nécessaires un bordereau de situation fourni par l'établissement hospitalier indiquant une entrée le jour J et une sortie le jour J+1. Tout d'abord, la CPAM ne m'a remboursé que le retour sous prétexte que c'était une consultation ! ( une consultation où vous restez hospitalisé une nuit ! ). Un recours amiable a ensuite été rejeté.
- une autre fois, le taxi conventionné que j'avais réservé la veille me prévient qu'il a un empêchement mais qu'il m'envoie un collègue...
Au moment de le payer celui-ci me remet une facturette blanche car lui n'est pas conventionné ( si le taxi est conventionné, la facturette est verte ). Résultat : transport non remboursé...

On m'a conseillé de faire systématiquement appel à une société de transports sanitaires. Ils s'occupent de toute la paperasse. Pas d'argent à avancer ( je suis en ALD ) donc pas de souci de remboursement. Je doute que ce soit le même tarif mais si c'est la solution ...
Il n'y a pas de raison de faire tant de difficultés aux gens pour leur rembourser ce à quoi ils ont droit !

Écrit par : Serge | 21/10/2014

Les commentaires sont fermés.