24/07/2014

Ascenseur en pannes régulières : tant de démarches pour entendre "il faut être patiente" !

J’accompagne une dame handicapée qui a des problèmes de mobilité.  Elle vit à Brignais, dans un logement appartenant à l’OPAC. Mme est en situation de handicap moteur, elle ne peut pas marcher et se déplace en fauteuil roulant électrique. La panne d’ascenseur a des impacts conséquents sur son quotidien. L’ascenseur de l’immeuble est tombé en panne 5 jours en avril, 3 jours en mai et 10 jours en juin.


Le 11 juin, j’ai pris contact avec les services de l'OPAC pour les informer de la situation et de la prise en compte des récentes pannes et pour souligner l’importance de faire quelques choses afin que cela ne se reproduise plus. Aujourd'hui, nous avons appelé les services de maintenance de l’ascenseur qui ont rappelé le technicien pour intervenir. Ils n’ ont pas pu nous donner d’autres informations. Ils nous ont orienté vers l’OPAC. Nous avons appelé l’OPAC, durant 15 minutes, pour obtenir la marche à suivre, pour faire part de l’urgence de la situation. Nous avons fini par obtenir juste une adresse.

Nous avons ensuite contacté le centre de dépannage, nous avons été informé de la mise en arrêt pour raison de sécurité, sans aucunes explications. Ils nous ont réorienté vers la maintenance.La maintenance nous a informé d’une intervention le lendemain suite à l’arrivée d’une pièce commandée et nous assure que l’ascenseur devrait fonctionner normalement.Un vrai parcours du combattant !!

La personne de l’OPAC qui a pris l’appel, lui a demandé « d’être patiente », à plusieurs reprises !

11:47 Publié dans Logement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.