14/01/2014

Attribution de l’AAH et de la PCH : un durcissement des MDPH ?

Avec Tristan Salord, doctorant en sociologie, Odile Maurin, représentante départementale de ­l’Association des paralysés de France (APF) Haute-Garonne a épluché 70 % des décisions rendues entre 2007 et 2012 par la CDAPH aux personnes handicapées adultes. Un travail de fourmi qui a conduit les auteurs à conforter statistiquement le ressenti des acteurs de terrain.

Ainsi, le taux d’accord pour l’allocation aux adultes handicapés (AAH) a baissé de sept points entre 2007 et 2013, passant de 75 % à 68 %. Pour la prestation de compensation du handicap (PCH), le taux d’accord a fortement chuté, passant de 80 % en 2008 à 55 % en 2011. Si « l’hypothèse d’un recul des droits semble bien avérée […], seule une enquête qualitative rigoureuse et l’exploration plus poussée permettrait […] de l’avaliser en toute rigueur », pointent les auteurs. Ils formulent plusieurs propositions pour améliorer le recueil d’information statistique d’évolution de l’accès aux droits des personnes handicapées.

 Lu dans les ASH n°2841.

Les commentaires sont fermés.