23/01/2013

Attendre deux ou trois bus les jours de marché !

Un dimanche de novembre, en fin de matinée, j'étais à l'arrêt Grand-Clément pour prendre le bus C11 en direction de Jean Macé. Une fois de plus, le bus s'est arrêté trop loin du trottoir et ma fille a indiqué au chauffeur à deux reprises que j'étais en fauteuil et que je voulais entrer dans le bus. Le chauffeur lui a clairement dit : "là je ne peux rien faire !". De l'autre côté de la rue, une équipe de contrôleurs réglait un problème survenu avec un autre chauffeur. Ma fille est allée voir un contrôleur en lui expliquant la situation et la seule chose qu'il lui a dit : "il y a de la fréquence; attendez celui d'après !". Le dimanche matin, le bus C11 ne passe que toutes les 20 minutes. Je suis constamment amenée à devoir attendre deux voire trois bus pour pouvoir enfin me déplacer. Quand on me dit : "je ne peux pas descendre la rampe" ou encore "il y a trop de monde !", je fais quoi et comment ?...


...J'ai écrit au SYTRAL qui m'a répondu que "les déformations des chaussées aux abords des trottoirs peuvent amener nos agents de conduite à laisser un espace afin que le bus ne frotte pas copntre les bordures.Par ailleurs, le sationnement anarchique dans certaines rues, avnues, perturbe régulièrement l'alignement de nos véhicules lors des phases d'arrêt." Je constate que le service Clients du SYTRAL n'a mentionné en aucun moment le comportement des contrôleurs. M'empêcher de faire le marché le dimanche matin relève de la discrimination pure et simple !!

Les commentaires sont fermés.