04/01/2016

Obligé de prendre un jour de congé quand mon ascenseur est en panne !

Atteint d'une myopathie CMT et handicapé à plus de 80%, j'ai obtenu un poste à Lyon en juin dans une grosse entreprise après une longue et incertaine formation de pré-embauche. C'est pourquoi, j'ai déménagé depuis la Picardie dans le 7ème arrondissement. Il a été compliqué de trouver un logement à peu près accessible avec une simple promesse d'embauche et aucune fiche de salaire. Mais j'ai finalement réussi. Malheureusement, mon appartement se trouve au 5ème étage d'un immeuble tout neuf, équipé d'un ascenseur.

Aujourd'hui, je me lève pour partir travailler et une nouvelle fois l'ascenseur est en panne et le réparateur interviendra..."quand il peut". C'est la 5 ou 6ème fois depuis le début de mon contrat que je ne peux pas me rendre au travail ou ne sait pas si je vais pouvoir!

J'en informe mon chef qui me demande, encore, de prendre un jour de congés.

J'ai récupéré les bons d'intervention pour témoigner de ma bonne foi au patron...mais il semble que ça ne soit pas suffisant.

Mon employeur est une entreprise de 10 000 employés en France, censée avoir une politique d'accueil des travailleurs handicapés. Certains de mes confrères font du télétravail mais pour l'instant ça ne m'est pas permis...

Bref, j'en ai assez de devoir prendre des congés pour des journées passées à attendre que l'ascenseur soit débloqué. Je me demande si les justificatifs ne devraient pas être pris en compte, comme un certificat médical pour une personne malade ?

Merci de m'aider et m'indiquer si il y a des recours dans ma situation.

19/11/2013

Logement étudiant : un parking couvert pour accèder à la voiture en cas de mauvais temps !

 

Ma fille avait un proposition de logement étudiant avec le CROUS mais elle a dû le refuser car le parking n'était pas couvert. En cas de pluie ou de neige, elle serait en grande difficulté pour faire seule son transfert jusqu'à sa voiture. Peut-on intervenir auprès du CROUS ?

03/06/2013

Réduction du remboursement des déplacements domicile-établissement scolaire : presque 50 % !

 

"Depuis cette année scolaire 2012/2013, le barème du remboursement d'indemnités kilométriques, (pour le transport d'élèves et d'étudiants handicapés)a été modifié à la baisse. En effet, jusqu'en juin 2012, le nombre de km du trajet (Michelin) domicile-établissement scolaire était multiplié par 0.30€/km. A partir de septembre 2012, deux modifications importantes : 1) le nombre de kilomètres (du trajet) retenus est toujours consultable sur Michelin, mais c'est celui qui est le plus court. 2) Suivant ce nombre de kilomètres, un tableau a été établi. Les remboursements d'indemnités kilométriques seraient forfaitaires. On est dans la tranche du nombre de kms le plus court. La conséquence est plus ou moins importante, suivant le cas, cependant, dans tous les cas, le montant versé par le Département est largement inférieur à celui versé les années précédentes. Voici mon exemple qui en administre la preuve éclatante : Année scolaire 2012/2013 : itinéraire conseillé par Via Michelin = 27 kms. calcul de l'indemnisation kilométrique : 27 kms x nbre de trajets x nbre de jours d'école x 0,30 € = 5054,40 calcul avec nouveau barème : trajet le plus court = 20 kms Tranche 05 kilométrage par trajet >15 km et >=20 km indemnité forfaitaire annuelle 3 200 € Tranche 06 kilométrage par trajet >20 km Indemnité annuelle forfaitaire 4800 € Ainsi, pour l'année scolaire 2011/2012, j'ai reçu 5054 (pour 10 mois de scolarité) et pour l'année 2012/2013, je devrais percevoir 3200 (x10 mois : 12 mois) = 2666€ Cela fait une différence en moins pour moi de 2388€, c'est-à-dire une indemnisation réduite de près de la moitié !! alors que tout a considérablement augmenté cette année, les frais de transport (suite aux différentes augmentations du prix du carburant). Je suis persuadée n'être pas la seule à avoir subi une telle "pénalité", appliquée en "catimini" par le Département du Rhône. Pourriez-vous me contacter et m'indiquer les différentes actions que vous auriez menées (courriers, demande de rendez-vous, etc)?. Seul le nombre de parents concernés pourrait faire bouger les choses ! Merci Cordialement.