22/01/2016

Une aide précieuse dans la rédaction de vos témoignages !

Circée, adhérente à l’Association des Paralysés de France (APF), propose son aide aux personnes ayant des difficultés à rédiger un témoignage. Cela permet à toute personne de faire valoir ses droits en exposant sa situation afin que des solutions juridiques ou pratiques soient trouvées. Circée est présente à la délégation les mardis après-midis et pourra également se rendre au domicile de la personne si besoin est. Afin de prendre rendez-vous avec Circée, vous pouvez lui adresser un mail à l’adresse suivante : C.peloux@doucebarbare.com.  

 

 

22:31 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | Pin it! | | |

05/01/2016

2016 : Bonne et mauvaise nouvelles en ce début d'année !

Le groupe "veille accès aux droits" de Lyon vous souhaite une heureuse année 2016 !

Traditionnellement, le début d'année est l'amorce de nouvelles mesures administratives. Une bonne et une mauvaise nouvelles pour les personnes en situation de handicap.

Commençons par la bonne : pour les demandes à la MDPH, la durée de validité du certificat médical est allongée de 3 mois à 6 mois. Si on fait une demande complémentaire, plus besoin de refaire un certificat médical au bout de 3 mois ! Une petite avancée dans la simplification des démarches administratives...

La mauvaise nouvelle maintenant : la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) ne figue plus parmi les critères permettant aux travailleurs handicapés d’accéder automatiquement à la retraite anticipée. Le Comité pour le droit au travail des handicapés et l'égalité des droits (CDTHED) se mobilise contre cette décision qui constitue une "injustice criante". Voir leur site : www.cdthed.fr/joomla16/.

 

07/11/2015

Abandon par le gouvernement de la réforme portant sur le calcul de l'AAH

Ce mardi 3 novembre, les efforts de l’APF ont enfin payé.


En effet, le projet de loi de finances pour 2016 prévoyait de prendre en compte dans le calcul de l’AAH les intérêts des livrets qui ne sont pas soumis à l’imposition sur le revenu. (Livret A, livret d’épargne populaire,…) Cela aurait eu comme conséquences la réduction du montant de l’AAH qui est actuellement de 807,65 euros par mois et la perte de droits connexes pour les bénéficiaires de l’AAH à taux plein comme la majoration pour la vie autonome. L’APF lançait alors le 28 octobre 2015 une pétition (‘’Stop à l’indécence’’) pour dénoncer la stratégie du gouvernement : faire des économies en abaissant les ressources des personnes handicapées. L’APF démontre que cette mesure risque d’aggraver la qualité de 21% des bénéficiaires de l’AAH ce qui est loin d’être négligeable. L’AAH comme la majoration pour la vie autonome sont des ressources indispensables pour ces personnes aux vues de leur état de santé et de leur impossibilité de travailler.

Cette dénonciation faite par l’APF a porté ces fruits. Effectivement, Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat aux personnes handicapées, a annoncé le 3 novembre 2015 au soir, à l'Assemblée nationale, que le gouvernement abandonnait la prise en compte dans le calcul de l’AAH des intérêts non imposables des comptes d’épargne. 

 

Cette renonciation du gouvernement est un véritable soulagement pour les bénéficiaires de l’AAH. Toutefois, il est important de souligner le fait que L’AAH reste malgré tout inférieure au seuil de pauvreté qui est estimé par l’INSEE à 987 euros.

 

AAH : Allocation aux adultes handicapés 

APF : Association des paralysés de France
INSEE : Institut national de la statistique et des études économiques

 

17:47 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | Pin it! | | |