28/07/2014

OPTIGUIDE : un service du Sytral à connaitre

Je me suis renseignée auprès d'Optibus pour le service optiguide. Ce service permet de se déplacer dans les transports collectifs du SYTAL (bus, tram, métro) avec un accompagnateur. Le coût est celui d'un ticket ordinaire.L'accompagnateur vient chercher le client chez lui et l’accompagne jusqu'à un retour à son domicile.

E    En fait, il faut être à moins de 10 mn d'un arrêt de ligne reconnu accessible (bus tram ou métro) pour bénéficier d'une personne qui viendrait a domicile pour 'accompagner la personne handicapée jusqu'à un lieu de RV.

La   La réservation obéit aux mêmes règles qu' Optibus : ouverture des journées 8 jours avant la date de réservation et possibilité de réserver 2 heures avant le transport avec une confirmation au moment de la réservation, pas d’envoi sms/mail la veille à 20h.

 

24/07/2014

Ascenseur en pannes régulières : tant de démarches pour entendre "il faut être patiente" !

J’accompagne une dame handicapée qui a des problèmes de mobilité.  Elle vit à Brignais, dans un logement appartenant à l’OPAC. Mme est en situation de handicap moteur, elle ne peut pas marcher et se déplace en fauteuil roulant électrique. La panne d’ascenseur a des impacts conséquents sur son quotidien. L’ascenseur de l’immeuble est tombé en panne 5 jours en avril, 3 jours en mai et 10 jours en juin.

Lire la suite

11:47 Publié dans Logement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | Pin it! | | |

La CPAM rend très difficile le remboursement des frais de transports !

"Ma fille en situation de handicap moteur et cognitif a de nombreuses rééducations depuis toute petite et nous, ses parents,avons toujours assumé ses transports avec notre véhicule personnel, sans demande de remboursements !

Depuis qu'elle est adulte nous continuons sur 3 rééducations mais nous en demandons le remboursement (0,32 € par km !). Jusqu'à présent, malgré de longs délais on les avait. Dernièrement, environ 2 mois après le dépôt du dossier, j'ai eu un retour me demandant de faire préciser en détails par le médecin prescripteur les noms et adresses des professionnels de santé. Il faut savoir que tout est noté en détails dans les feuilles spéciales d'état de frais et que les envois précédents étaient identiques.

Il a donc fallu que je retourne chez le médecin de ma fille qui, en colère, m'a fait payer la visite.

Ma fille aurait bien dû utiliser des transports sanitaires qui auraient coûté bien plus chers à la CPAM !