16/06/2014

Un ophtalmologiste très désobligeant, et même pire …

Devant passer un examen ophtalmologique, je prends rendez-vous dans une clinique mutualiste lyonnaise, en précisant bien que je me déplace en fauteuil roulant électrique et que je ne peux pas sortir de mon fauteuil pour l’examen. La secrétaire me confirme que le service est intégralement accessible.

Le jour de l’examen arrive...


A peine entré dans le cabinet d’examen, le médecin s’énerve et me déclare qu’il ne peut pas effectuer les examens si je ne me transfère pas sur les sièges. Je lui fait remarquer qu’en déplaçant légèrement ses appareils je pouvais glisser mon fauteuil sous la table et me placer correctement pour les examens. Il s’énerve à nouveau prétextant que c’est fixé au sol. Je lui fais remarquer qu’on m’avait bien indiqué que les lieux étaient accessibles. « C’est pas moi qui donne les rendez-vous ! » rétorque t’il.

Attendant dans le cabinet, il demanda finalement à une de ses collaboratrices de commencer l’examen dans une autre pièce.

Elle déplaça légèrement une table et disposa les appareils de manière à ce que je puisse me placer correctement et tout se passa bien. Finalement il finit l’examen lui-même dans son cabinet.

Je ne comprends pas l’attitude énervée et désobligeante de ce médecin surtout que l’examen à pu être fait en grande partie.

Que puis-je faire pour signaler ces agissements et faire en sorte qu’ils ne se reproduisent pas ?

09:57 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | Pin it! | | |

Commentaires

Plusieurs possibilités s’offrent à vous, selon le degré de ce que vous avez ressenti sur le coup :

- le moins que vous puissiez faire, c’est de relater, le plus précisément possible, ce qui s’est passé à la direction de cette clinique mutualiste.
- Vous pouvez informer l’Ordre des Médecins.
- Vous pouvez envoyer un courrier au service médical de la CPAM.
- Et si vous vous êtes senti discriminé en tant que personne en situation de handicap, vous pouvez alerter le défenseur des droits.

Écrit par : Groupe accès aux droits | 16/06/2014

et vous avez le droit de faire tout ce qui est dit plus haut. C'est clairement de la discrimination.
Il y a peu nous avons vécu, avec une amie, un tel soucis pour un examen oculaire. Nous avons inventé, sur place, des méthodes pour parvenir à faire passer cet examen. Il faut dire que l'opticien était en fauteuil. Cela aide pour comprendre et agir...
N'acceptez pas et diffusez largement sur Internet. Y'en a marre de voir que les médecins sont "presque" les mires en matière d'accessibilité.

Écrit par : yvonne ollier | 16/06/2014

Les commentaires sont fermés.