12/06/2014

Quand on est en fauteuil, l'accès à la préfecture se fait par les sous sols ! !

Dans une ville comme Lyon, pourtant déjà bien accessible, il reste quelques points noir.

Que dire des salons du conseil général du Rhône et de la préfecture où l’accès se fait par les sous sols. Et le comble c’est le plan incliné pour se rendre à la salle de réunion du CDCPH où j’ai failli me retrouver les 4 pattes en l’air et le fauteuil sur le dos !

Ces faits me font bondir. Comment en 2014, peut-on encore être confronté à ce genre de situation? 

Comment peut-on encore admettre une accessibilité partielle et se retrouver bloqué à tout moment sur le chemin que l’on s’est fixé ! 

Ça fait 40 ans que l’on en parle; je n'attendrai pas 10 ans de plus !!!  

N'est-ce pas honteux !!!"

Les commentaires sont fermés.